Un peu d'histoire ...

En 1157, le village était composé de deux parties distinctes. Intra-muros, vous aviez "Le Castel" appelé plus tard le Fort et à partie extérieure des murs d'enceinte était appelé "le faubourg", dit paroisse du Tour. 

JEAN PARISOT-DE-LA-VALETTE
Né en 1494 au château de Labro, Jean Parisot-de-Lavalette était issu d'une famille illustre.
Il a intégré l'Ordre de Saint-Jean de Langue de Provence et sa première action militaire se déroula pendant le siège de Rhodes en 1522.
Il est nommé général des galères à Malte en 1554. A ce poste, il van mener la vie dure aux pirates turcs qui écument la méditerranée. Considérant sa force de caractère et sa capacité à commander, Jean Parisot est élu Grand Maître de Malte (à vie) en 1557 à l'âge de 63 ans. Il donnera même son nom (La Valette) à la capitale de cette île.
Il meurt le 21 août 1568 à 73 ans.

A VOIR

 LA HALLE
Déjà mentionnée au XIIIème siècle, la Halle abrite des mesures dites de Parisot, utilisées pour les céréales ou les légumes secs.
Trois damiers y sont gravés à l'entrée sur une dalle des murs de l'enceinte.
Cette halle était utilisée autrefois pour les foires aux bestiaux et les festivités.

 
LA PORTE GENEBRIERE
Ce porche était une porte d'entrée ainsi qu'une tour du village fortifié.

ANCIENNE TOUR (étêtée) du rempart.                                  


  CHATEAU ASTORGUIE, une histoire de Rose
Le grand parc situé sous le château, était utilisé pour la culture de la "rose centifolia", rosier hybride complexe. la plante a l'aspect d'un buisson de 1,5m à 2m de haut avec de longues tiges arquées et retombantes. Les fleurs d'un parfum doux et sucré sont formées de très nombreux pétales. Leur pédoncule supporte avec difficulté ce poids, ce qui leur donne un port incliné.
La cueillette des pétales de roses se faisait le matin avec la rosée pour la fabrication de l'eau de rose, très renommée pour son parfum. 4 à 5 tonnes de pétales sont nécessaires pour obtenir 1kg d'essence. Cette production d'antan donnait du travail aux femmes de Parisot.

Ce château abritait précédemment une pharmacie.

Ce château fut récemment restauré à l'identique.

  L'EGLISE SAINT ANDEOL
La construction de cet édifice s'est faite en deux fois et à deux périodes distinctes. On peut ainsi remarquer que le choeur n'est pas dans l'axe de la nef. Des maisons étant construites autour de l'église, l'agrandissement n'a pu se faire correctement.

LE TRESOR
Le Trésor de Parisot est présenté dans ue armoire sécurisée et comporte les éléments suivants:
* le reliquaire de St Victor du 17è siècle,
* le calice de Teysseroles du 17è siècle,
* la Croix date du 14è siècle
* le coffre qui se trouvait à l'origine dans le clocher, date du 15è siècle

  LE BELVEDERE , l'ancien jardin du curé
Situé en haut du village, une vue panoramique s'offre à nos yeux. Par temps clair, nous apercevons les Pyrénées, le Roc d'Anglars (St Antonin) et plus proche, le lac de Parisot.